Envie d'évoluer au travail ? Quelques conseils de coach !

 

Envie d'évoluer au bureau ?  N'attendez pas que vos chefs vous remarquent : Prenez les choses en main et mettez-vous en valeur grâce à quelques bons réflexes.

On observe et on décrypte son boss

L'objectif : Comprendre le type de fonctionnement de son manager, de son équipe. 

 

Comment fait-on ? "Il s'agit d'identifier le style de son manager et de s'y adapter"

> Donc s'il est plutôt du genre participatif et décontracté, on associe ses collègues à son travail et on choisit de développer le "Vivre ensemble" en proposant par exemple un déjeuner d'équipe mensuel. Il appréciera ce genre d'initiative collective.

 
> S'il est directif et aime bien contrôler, on anticipe ses attentes, et on lui fait des reportings réguliers sur l'avancement de son travail. Et bien sûr, "on s'efforce d'être positif, agréable et de bonne humeur au bureau."

Les erreurs à éviter : Jouer les "lèche-bottes" et tenter de faire ami(e)-ami(e) avec vos supérieurs. Donc on oublie tout de suite la main sur l'épaule du PDG ou les compliments très appuyés sur sa nouvelle cravate Mickey.  C'est un peu gros comme tactique, votre chef n'est pas dupe. En plus, en fayotant de la sorte, vous risquez de vous mettre toute l'équipe à dos !

 

 

On parle en réunion

   

 

 


L'objectif : Se rendre visible et mettre en avant son travail ainsi que ses qualités. Sortir de son statut de simple spectatrice pour montrer qu'on peut aussi être actrice. En prime, on prouve qu'on est capable de prendre la parole en public. 


Comment on fait ? On prend la parole à bon escient, et surtout, on donne un éclairage plus qu'un avis personnel,  le meilleur moyen pour ça, c'est de se préparer. La veille, on travaille sur une intervention courte et pertinente par rapport à l'ordre du jour de la réunion.

Les erreurs à éviter : Monopoliser la parole pendant 10 minutes ou poser des questions simplement pour montrer qu'on existe. On évite aussi de donner son avis à tort et à travers, surtout si on ne vous l'a pas demandé.

On garde son sang froid

 

 

 

 

L'objectif : Mettre en valeur sa résistance au stress et à la pression, et indiquer ainsi à ses chefs toute la mesure de son potentiel managérial.

Comment fait-on  ? Surtout, on ne réagit pas à chaud. Quand on sent que la pression monte, on désamorce le conflit. Premier réflexe : on quitte la pièce et on s'isole, on respire profondément, on met en pratique la cohérence cardiaque !  On laisse passer 5 min histoire de relativiser et seulement une fois calmée, on retourne au bureau pour dire ce que l'on a à dire. 

Les erreurs à éviter : Se censurer et garder pour soi ce qu'on a à dire. "Maîtriser ses nerfs ne signifie pas se taire. Au contraire, il faut apprendre à faire passer ses messages tout en restant calme." La franchise, c'est essentiel.

 

Cabinet Agnès Coach 48 avenue Marcel Lemoine 36000 Châteauroux www.agnescoach.jimdo.com Page Facebook Le Coaching d'Agnès
Agnès Devillières 

 

Cet article vous a été utile ? 

Partagez-le !