Un nouveau compagnon de travail

Il est des périodes où les symboles nous sont utiles, où franchir un cap, une étape et la symboliser prend tout son sens.

 

Cette année a été pour moi pleine de changements, tous extrêmement et délicieusement positifs, et pour ce dernier trimestre je change même de dizaine !

Je souhaitais célébrer et symboliser ces changements sans bien savoir comment. Puis m'est venue l'idée (l'envie) d'un nouveau bureau, pièce angulaire de mon cabinet tout petit, pièce centrale, je le voulais symbolique de mon accompagnement.

 

Ca ressemble à quoi un bureau "symbolique de mon accompagnement" ?

 

Et bien, j'ai eu la chance et le privilège de croiser Maxime Bellaunay, un tout jeune créateur, jeune entrepreneur talentueux, tout juste sorti de l'école, installé aux Ateliers de Paris, ébéniste de formation à l'école Boulle, Maxime conçoit et réalise des objets, une gamme de mobilier sur mesure ... 

 

Nous avons échangé sur la gamme nommée "Focal", des tables, bureaux qu'il conçoit et réalise. Il m'a fait choisir parmi des structures celle qui me convenait, et m'a permis de suivre chaque étape de sa réflexion et de réalisation. La recherche du bois, hésitation entre le poirier et le noyer, puis la structure légère, toute en équilibre, les angles brisés, les soudures invisibles ... Sa forme singulière et unique ...

 

Quelques mois que ce bureau nourrit nos échanges ... et ce weekend il m'a été livré.

Moment d'émotion pour moi, et je le crois pour Maxime, la découverte de MON bureau, qui a trouvé très naturellement sa place. 

 

Symboliquement il représente pour moi les beaux changements augurés ces dernières années, en accueillant au coeur de mon travail un objet comme celui-ci, un objet réalisé par un jeune créateur qui débute me rempli de joie, de reconnaissance. Et comme le bureau est là, chacun de vous, pourrez découvrir sa présence discrète et élégante. Je ne résiste pas à vous inciter à découvrir le merveilleux travail de Maxime, découvrir son univers sur son site ici : Maxime Bellaunay 

Je ne doute pas de vous reparler de ce jeune talent que vous pourrez d'ailleurs retrouver à Tours pour le salon "L'art au quotidien" le weekend prochain.